Les extraits
Recherche :
 

Decrooq-Blanckaert Marguerite-Marie

Histoires vraies...et presque vraies de la Flandre à la Camargue

Voir l'auteur  


Histoires vraies...et presque vraies de la Flandre à la Camargue

Mistigri avait une idée et me proposait de le suivre.
On dit que les chats parcourent la nuit plusieurs kilomètres pour chasser, et je veux bien le croire. Cependant, j'étais perplexe quant à traverser de grands espaces après ce début de soirée studieux, mais poussée par la curiosité, je lui emboîtai le pas. Il prit la direction des marais, ce qui ne m'étonna pas outre mesure, vu le gibier qui s'y abritait. Quelques lapins détalèrent sans que son attention en fut attirée.
Les coassements qui avaient accompagné la fin de mon étude reprirent de plus belle. Mistigri s'arrêta et pointa ses oreilles dans la direction du vent. Un léger mistral s'était levé sous le clair de lune et chassait quelques nuages attardés.
Soudain, au bord du marécage, après avoir dédaigné le passage imprévu d'un énorme ragondin, le chat s'immobilisa. Un crapaud géant avait sauté sur le bord et son coassement guttural me sembla presque des paroles humaines.