Les auteurs
Recherche :

D'Arbaud Joseph

Biographie
Né à Meyrargues en 1874. Fils de la «Felibresso dou Cauloun », il fut l'un des disciples les plus estimés de Frédéric Mistral.
Comme Baroncelli, la Camargue ensorceleuse l'attira et il devint manadier. La rude vie gardiane qu'il a vécue intégralement durant plusieurs années, a fait se développer pleinement son tempérament poétique, que nous analyserions, si la place ne nous manquait, pour exprimer surtout notre admiration.
« Tu les domines tous », lui écrivait le Maître de Maillane, à qui l'avenir a donné amplement raison.
Majoral du Félibrige en 1918, d'Arbaud a dirigé la revue « Le Feu », pendant quelques années, après la mort d'Emile Sicard.
Oeuvres: « Le Laurier d'Arles », « Les Rameaux d'Airain », « La Vision du Nord », poèmes ; « Noël Gardian », « La Sauvagine », contes ; « La Bête du Vaccarès », « La Caraque », nouvelles.
A paraître : « Les Chants Palustres » ; « Le Coeur Fermé »,poèmes.

Bibliographie
qfdgqdg


Extraits disponibles

Chanson Gardiane

Lire un extrait  

La bête du Vaccarès
Edition Grasset

Lire un extrait